Comment calculer sa consommation de granulés de bois ?

Par Emmeline Guiragossian
Publié le
Dernière mise à jour le
estimer la consommation des pellets ou granulés de bois
Source : Freepik / Racool_studio

Calculer sa consommation de pellets est essentiel pour optimiser son budget chauffage et réduire son impact environnemental. Cet article vous guide à travers les étapes pour estimer votre consommation et adopter les meilleures pratiques pour un chauffage efficace et économique.

Comprendre les facteurs influençant la consommation de granulés de bois

Faire des estimations vous permettra de mieux prévoir la quantité nécessaire lors de votre commande de pellets. La consommation de granulés de bois dépend de plusieurs facteurs clés.

  • Le climat de votre région : Logiquement les régions froides nécessitent plus de chauffage que les régions tempérées.

  • La superficie de votre logement : Plus la surface à chauffer est grande, plus la consommation sera élevée. Il est également important de choisir un équipement de chauffage adapté à sa superficie. En effet, si vous avez un poêle sous-dimensionné, il risque de surconsommer.

  • L'isolation : Une bonne isolation permet de conserver la chaleur et de réduire les besoins en chauffage. En effet, dans un logement mal isolé, les habitants ont tendance à augmenter le chauffage pour plus de confort thermique provoquant une surconsommation des granulés de bois. Or, ce manque de confort thermique est généralement dû aux déperditions de chaleur qui se règleront par des travaux d'isolation.

  • Le rendement de votre appareil de chauffage : Un appareil performant consommera moins de pellets pour produire la même quantité de chaleur.

  • La température de chauffage : La consommation sera plus élevée dans un logement plus chauffé. Il est conseillé de chauffer à une température moyenne de 19°C ou 20°C dans les pièces à vivre. Certaines pièces moins utilisées comme la salle de bain, ou encore les chambres ont besoin de moins de chauffage. Pour les chambres, les couvertures réduisent également le besoin de trop chauffer.

  • Le type de chauffage et son utilisation : Vous n'aurez pas besoin de la même quantité de pellets si vous les utilisez comme chauffage d'appoint ou principal.

Pour bien évaluer votre consommation, commencez par estimer la quantité de pellets nécessaire en fonction de votre consommation énergétique actuelle. En général, 1 tonne de pellets produit environ 4 800 kWh.

Comment calculer précisément sa consommation de pellets ?

Pour une maison de 100 m² bien isolée, située dans une région au climat modéré, avec un poêle à granulés affichant un rendement de 85%, la consommation annuelle de pellets peut être estimée entre 2 et 3 tonnes. Cette estimation peut varier en fonction des conditions spécifiques de votre habitation et de vos habitudes de chauffage.

Prendre en compte sa consommation précédente 

Pour réaliser une estimation de la quantité de pellets dont vous avez besoin, vous pouvez vous baser sur votre consommation des années précédentes si vous utilisiez déjà des granulés de bois.

En effet, si votre commande initiale a été suffisante, vous pouvez simplement commander la même quantité de pellets.

En revanche, si vous avez manqué de granulés, ajoutez les quantités supplémentaires que vous avez dû acheter pour passer l’hiver. Si vous en avez commandé trop l’année dernière et qu’il vous en reste, estimez la quantité restante. Vous pouvez tenir compte du nombre de sacs qu’il vous reste ou de la capacité de votre silo. Soustrayez cette quantité de votre commande initiale pour obtenir votre consommation réelle.

N’hésitez pas à tenir un journal de vos achats de pellets et des périodes de chauffage pour obtenir une moyenne fiable. De cette manière, vous pourrez ajuster vos commandes et éviter les ruptures de stock en plein hiver.

Réaliser un calcul précis

Vous pouvez faire un calcul pour une estimation plus précise.

Enfin de réaliser ce calcul, il faut tenir compte du fait que l’on estime qu’il faut 1 kW de puissance pour chauffer 10 m². Or, un kilo de granulés de bois fournit environ 4,6 kWh de puissance calorifique. De ce fait, pour calculer votre consommation, multipliez la puissance de votre poêle par sa durée d’utilisation. Ajoutez environ 7 % de granulés pour chaque degré supplémentaire souhaité au-delà de 20°C, puis multipliez ce total par le rendement de votre appareil de chauffage au bois.

Attention : Il est important de noter que la quantité de pellets obtenue par ce calcul doit être ajustée. En effet, un appareil de chauffage ne fonctionne jamais à pleine puissance en continu et il existe plusieurs niveaux de puissance de chauffage. En effet, la plupart des poêles comportent 5 paliers de chauffe.

Combien de pellets commander pour l’hiver ?

  • Granulés en sac : En moyenne, la consommation d’un poêle à bois se situe entre 2 et 5 tonnes de pellets par hiver. Pour chauffer une surface de 100 m² il faut en moyenne 2 tonnes de granulés, cela correspond à environ 130 sacs de 15 kg. 

  • Pellets en vrac : Il suffit de prendre en compte la quantité nécessaire en fonction de la surface de votre logement, en estimant qu'un poêle consomme environ 2 tonnes de pellets par hiver pour chauffer 100 m² et environ 5 tonnes pour chauffer 250 m². 

Quelle est la consommation d’un poêle à granulés par jour ?

On estime qu'un poêle à granulés consomme en moyenne 1kW d’électricité par jour et 1kg de pellets par heure. Ces données peuvent varier selon la consommation et les critères liés aux besoins de chauffage.

Comment optimiser sa consommation de granulés de bois ?

Pour consommer moins de granulés de bois, tout en vous assurant un confort thermique il est essentiel d’optimiser son chauffage. Tout d’abord, veillez à entretenir régulièrement votre équipement. Un poêle ou une chaudière bien entretenus fonctionneront plus efficacement et consommeront moins de pellets. De plus, nettoyez les conduits de fumée et les cendriers. Faites également vérifier votre installation par un professionnel au moins une fois par an.

Pour réduire votre consommation, pensez à améliorer l’isolation de votre logement si nécessaire. En effet, des travaux d’isolation des murs, du toit ou des fenêtres peuvent réduire considérablement votre consommation de granulés de bois. Par exemple, une toiture mal isolée peut représenter 30% des déperditions de votre maison. Bien qu’ils représentent un investissement initial, ces travaux sont rapidement rentabilisés par les économies de chauffage réalisées sur le long terme.

Enfin, adoptez des habitudes de chauffage économes. Vous pouvez par exemple programmer votre appareil pour qu’il fonctionne de manière optimale selon vos besoins quotidiens. Par exemple, baissez la température pendant la nuit ou lorsque vous êtes absents. Utilisez également des thermostats programmables pour mieux réguler la chaleur.

Articles qui pourraient vous intéresser

Pourquoi choisir l'allumage inversé des bûches de chauffage ?

Découvrez la méthode de l'allumage inversé des bûches et ses avantages.

Les avantages de la livraison de granulés de bois en vrac

Découvrez en plus sur la livraison de pellets en vrac.

Les aides pour payer son bois en 2024

Point sur le chèque énergie pour le chauffage au bois cette année.

Commander votre bois au meilleur prix

Pour connaître le prix du bois dans votre commune immédiatement, faites un devis, c'est gratuit !