Comment choisir ses bûches densifiées ?

comment bien choisir ses bûches densifiées
Crédit photo : Shutterstock / mirc3a

Une bûche compressée de bonne qualité est essentielle pour assurer un niveau de performance élevé. Boisreduc vous guide dans votre choix de bûches densifiées : Quels sont les critères à prendre en compte pour bien les choisir ? Quelles certifications choisir pour ses bûches ?

Qu’est-ce qu’une bûche compressée ?

La bûche compressée peut aussi se retrouver sous d’autres dénominations, la plus connue est la bûche densifiée. On peut également parler de bûche recomposée, de briquette ou de bûche calorifique. La fabrication des bûches densifiées provient de la compression de résidus de scieries et de menuiseries. Ainsi les sciures et les copeaux de bois, dits déchets propres, sont agglomérés pour former une bûche de bois sec à fort pouvoir calorifique. L’agglomération de ces résidus se fait sans colle ni additif, cela permet donc de recycler les déchets propres du bois et fait de ces bûches un combustible écologique.

Cette énergie présente également de nombreux avantages. Les bûches compressées possèdent un rendement intéressant et un confort plus grand que les bûches traditionnelles. En effet, les bûches densifiées restituent une chaleur constante durant toute la combustion. Autres avantages à noter, ces bûches ne font pas de poussière et surtout elles ne peuvent pas être infectées par des moisissures ou par des insectes.

Vu que les bûches densifiées sont fabriquées à partir de résidus de bois propres et secs, il faudra les stocker dans un endroit à l’abri de l’humidité comme dans votre garage. Le but est de ne pas perdre le fort pouvoir calorifique de ce type de bûches.

Quels sont les critères pour choisir ses bûches densifiées ?

Pour choisir les meilleures bûches densifiées, il vous suffit d’être prudent sur quelques critères tous établis selon des normes.

L'essence du bois

La première étape pour bien choisir son bois, c’est de choisir l’essence. Il existe plusieurs types d’essences : les feuillus durs, tendres et les résineux.

  • Les feuillus durs (G1)

Cette catégorie regroupe les essences de bois de chêne, de charme, de hêtre ou de frêne. Les feuillus durs ont la particularité d’être denses et de produire plus de chaleur que les autres essences. Elles présentent également un excellent rendement énergétique. Vous rechargez ainsi moins souvent votre appareil de chauffage et votre consommation en bûches sera moins importante.

En privilégiant l'essence de feuillus durs, vous conservez plus longtemps votre stock, et du coup vous dépenserez moins. Il s'agit de la catégorie de bois la plus conseillée, tant en termes de rendement que de confort. Ils sont toutefois plus longs à sécher et plus difficiles à enflammer. Chez BoisReduc, nous vous proposons du bois issu de feuillus durs afin de vous garantir un confort optimal.

  • Les feuillus tendres (G2)

Cette catégorie inclut le bouleau, le platane, le peuplier, mais aussi le teilleul ou les arbres fruitiers. Ce sont en général des bois dits « légers », c’est-à-dire peu denses. De ce fait, ils produisent moins d’énergie que leurs homologues durs.

Ils présentent toutefois de nombreux atouts. Le premier est leur temps de séchage très rapide. De plus, les feuillus tendres brûlent plus rapidement ce qui les rend parfait pour démarrer facilement un feu. Néanmoins ces derniers sont sensibles à l’humidité et risquent de se dégrader rapidement s’ils ne sont pas stockés dans de bonnes conditions.

  • Les résineux

Le sapin, le pin et l'épicéa composent cette catégorie. Tout comme les feuillus tendres, les résineux offrent un excellent pouvoir calorifique. En effet du fait de leur composition importante en résine, ils s'enflamment plus rapidement à condition que le bois soit bien sec. Donc, si vous avez besoin de chauffer rapidement votre logement, les bois résineux sont ceux qu’il vous faut.

La forme et la taille de la bûche sont également des éléments à prendre en compte. Pour choisir la bonne taille de bûches, vous devez tout d'abord tenir compte de la taille de votre système de chauffage. En effet, certains systèmes ne peuvent accueillir que des bûches de 25 centimètres quand d’autres peuvent recevoir des bûches de 45 centimètres, de 50 centimètres ou même de 52 centimètres.

Si vous voulez profiter d’une performance optimale, sachez que les bûches de 30 cm sont celles qui procurent le meilleur rendement. Pas de panique si vous ne pouvez accueillir des bûches de cette taille, les bûches de 25 cm offrent également un excellent rendement. Concernant le diamètre, ce sont les bûches comprises entre 10 et 15 centimètres qui se consument le mieux.

BoisReduc vous propose des bûches densifiées de 30 cm afin d'optimiser le rendement de votre appareil à bois.

Les bûches de jour et les bûches de nuit sont complémentaires. Leur composition leur permet d’offrir des propriétés différentes selon l'utilisation que l’on en fait. Voici les principales différences à avoir en tête pour choisir la bûche la plus adaptée selon vos besoins :

  • Les bûches de jour

Les bûches de jour ont cette appellation en raison de leur pouvoir calorifique élevé permettant ainsi chauffer votre logement la journée. Elles sont composées de sciures et de copeaux de bois durs. Cette composition permet d’apporter de la chaleur en quelques minutes et de créer de grandes flammes dans votre système de chauffage. Elles offrent ainsi un apport en chaleur important permettant de profiter jusqu'à 2h de chauffe.

  • Les bûches de nuit 

Les bûches de nuit sont quant à elles, constituées d'écorce et de mélange de feuillus et de résineux. Cette composition génère une combustion plus lente assurant une durée de combustion de 6h à 10h. Ce type de bûche permet également d'éviter de rallumer votre feu à zéro le lendemain matin. La buche de nuit présente toutefois de nombreux inconvénients. Qui dit combustion lente dit fonctionnement du système de chauffage au ralenti. Par conséquent la faible chaleur dégagée par une bûche de nuit encrassera votre appareil, ce qui vous obligera à faire entretenir plus régulièrement votre système de chauffage.

L’autre élément à prendre en compte quand on décide de commander une bûche est son taux d'humidité. Quelle que soit l'essence du bois, il devra présenter moins de 20% d’humidité. Un bois sec brûle mieux, s'use moins rapidement et dégage moins de fumée. A l’inverse, un bois humide aura tendance à diminuer le rendement de l’appareil à bois. Il peut en effet diffuser jusqu’à 50% de chaleur en moins qu’un bois sec. En plus d’un rendement faible, l’utilisation d’un bois humide est nocive pour l'environnement. Il multiplie par 4 les polluants atmosphériques liés à sa combustion.

Sur le marché, on peut trouver deux formes de bûches : les bûches cylindriques et les bûches rectangulaires en forme de briques.

  • Les bûches cylindriques

Avec un diamètre compris entre 8 à 10 cm, les bûches cylindriques permettent de développer de belles flammes. De plus, ces bûches peuvent être coupées en plusieurs morceaux et offrent ainsi la possibilité d’adapter la quantité de bois nécessaire. Ces bûches sont également très pratiques et faciles à manipuler grâce à leur poids léger compris entre 1,5 et 2 kg. Les bûches cylindriques sont d’ailleurs les plus utilisées.

  • Les bûches rectangulaires

Les bûches rectangulaires ne peuvent pas être découpées. Vous ne pourrez donc pas utiliser le combustible aussi facilement qu’avec son homologue cylindrique. Avec un poids plus lourd, les bûches rectangulaires sont plus difficiles à manipuler. Leur forme ne permettant pas aux flammes de se développer correctement, le combustible met plus de de temps pour s’enflammer. La montée en température est donc plus lente, mais ce type de bûche chauffe plus longtemps qu’une bûche cylindrique.

Le taux de cendre est également un critère à prendre en compte. Afin d'empêcher que des résidus s'incrustent dans votre appareil, ce dernier ne doit pas dépasser 1,5%. Plus le taux de cendre est faible, plus la combustion de votre bois est optimal, et donc plus la bûche est de bonne qualité.

Le pouvoir calorifique permet de mesurer la quantité de chaleur produite par la combustion d’un combustible. Pour profiter d’un rendement optimal, le pouvoir calorifique doit être compris entre 4,5 kWh/kg et 5,5 kWh/kg.

Différences entre bûches densifiées et bois traditionnel ?

Malgré leur apparence similaire, il existe de nombreuses différences entre les bûches densifiées et bois traditionnel.

  • La fabrication

La principale différence entre buches densifiées et bois traditionnel est la fabrication. Une bûche traditionnelle est une bûche de bois classique, facilement accessible et peu coûteuse. Le bois traditionnel provient généralement de forêts gérées de manière durable. Ce produit est issu de différents essences tels que le hêtre, le charme ou le chêne.

Le bois compressé quant à lui est un produit naturel n’ayant subi aucun traitement chimique. C’est un produit 100% écologique fabriqué à partir de sciure et des copeaux de bois récupérés dans les industries du bois, recyclé. De ce fait, le bois densifié ne pollue pas autant que le bois classique et n’émet pas de gaz à effet de serre. De plus, ce type de bois ne présente pas de poussière ni d’insectes et encrasse largement moins les systèmes de chauffage.

  • Le taux d’humidité et le pouvoir calorifique

Le taux d’humidité est également l’un des critères qui différencient le bois traditionnel du bois densifié. Le bois traditionnel présente un taux d’humidité d’environ 20%, tandis que le bois compressé avoisine un taux de 10%. Dans les deux cas, un taux minimal d’humidité est recommandé afin d’assurer une bonne qualité de chauffe et éviter l’encrassement de votre appareil à bois. Plus vous utiliserez un bois sec, plus le pouvoir calorifique sera important.

Concernant le pouvoir calorifique d’un bois traditionnel, il est moins élevé que le bois densifié. À titre indicatif, le bois traditionnel présente un pouvoir énergétique de 3,5 kWh/kg contre 5 kWh/kg pour le bois compressé. Avec un pouvoir énergétique élevé, le buche densifié réalise jusqu’à 30% d’économies par rapport à un bois classique.

  • Le rangement

Le stockage différencie aussi le bois de chauffage traditionnel du bois compressé. De par ses dimensions et sa forme, le bois traditionnel est plus encombrant. Pour faciliter le stockage, il est donc recommandé d’utiliser un range-bûche ou un sac à bûches. Il est également conseillé de stocker votre bois traditionnel dans un endroit ventilé protégé par une bâche afin d’assurer la bonne qualité du combustible.

En revanche, une fois compressé, le bois densifié est moins encombrant que son homologue classique. Elles prennent jusqu’à 4 fois moins de place grâce à leur emballage sous forme de packs. A titre d’information, 1 palette de bois compressé équivaut à environ 5 stères de bois traditionnel. Enfin, comme pour les bûches traditionnelles, vous devez ranger vos bûches densifiées à l’abri de l’humidité.

Bon à savoir

Le prix des bûches densifiées est plus élevé que le bois de chauffage classique. Néanmoins, grâce à leur rendement élevé, elles représenteront des économies de chauffage sur le long terme.

Retrouvez nos conseils autour du bois

Se chauffer aux pellets

Découvrez les principales informations à connaître sur le chauffage aux pellets comme le conditionnement ou encore le stockage des granulés de bois.

Comment choisir ses bûches densifiées ?

Une bûche compressée de bonne qualité est essentielle pour assurer un niveau de performance élevé. Découvrez comment bien choisir ses bûches densifiées.

Choisir son bois de chauffage

Découvrez comment bien choisir son bois de chauffage pour profiter d’un rendement optimal ainsi que d'un chauffage de qualité.

Comment bien choisir ses pellets ?

boisreduc vous guide dans le choix de vos pellets pour vous assurer un chauffage de qualité et un niveau de performance élevé.

Commander votre bois au meilleur prix

Pour connaître le prix du bois dans votre commune immédiatement, faites un devis, c'est gratuit !