Le marché du pellet innove

Par alexandra
Publié le
Dernière mise à jour le
consommation des pellets bois
Crédit : Shutterstock / Minerva Studio

Vous êtes nombreux à avoir opté pour une installation de poêle à granulés ces dernières années. La demande de pellets a alors explosé, ce qui signifie que le granulé de bois se fait plus rare. Le secteur en France innove pour lutter contre cette pénurie en recherchant des solutions alternatives économiques et écologiques afin de vous permettre de réaliser alors vos économies d’énergie tout en optimisant un maximum votre empreinte sur l’environnement. Boisreduc vous en dit plus concernant ces différents types de pellets innovants.

Les granulés de bois : un combustible innovant mais difficile en approvisionnement

Les poêles à granulés sont plus économiques que les autres combustibles tels que le gaz ou l’électricité. Nombreux se tournent vers une chaudière à granulés et les poêles à granulés, dû à la flambée des prix du gaz et de l’électricité, et aux aides à la rénovation énergétique.

Le poêle à granulés est un système de chauffage efficace qui permet de répondre à tous les besoins des personnes frileuses. De ce fait vous êtes nombreux à vouloir opter pour un poêle à granulés ou chaudière à granulés afin de chauffer convenablement votre maison cet hiver tout en faisant de réelles économies.

Concernant le prix du granulé de bois il est assez élevé dû à l’inflation générale et à son approvisionnement. Cela provoque donc un impact sur la demande pour cet hiver car il est rare de parvenir à trouver des granulés de bois en cette période difficile. Il semble primordial de vouloir se chauffer avec le combustible le moins coûteux mais aussi plus écologique, au vu de la sobriété énergétique mise en place par le gouvernement ces dernières semaines. Le gouvernement souhaite en effet réduire de 10% la consommation énergétique de la France.

Pour cette raison, une alternative à des pellets écologiques et économiques équivalente à ceux du granulé de bois et aux différents types de bois sont en train d’être commercialisés tel que : les pellets de chanvre, les pellets de fougères et les pellets de lin.

Comment sont fabriquées ces différentes solutions alternatives de pellets ?

Les granulés de bois sont fabriqués à partir de bois et de déchets, ce qui les rend recyclables. Mais la quantité de cendres produites par les granulés et l’intensité de la chaleur qu’ils produisent dépendent du type de bois que vous utilisez. Ils sont fabriqués à partir de résidus de bois, généralement du bois tendre utilisé par les scieries, et brûlent beaucoup. Ces résidus sont ensuite compressés en granulés qui, après broyage et séchage, procurent aux utilisateurs une chaleur durable et agréable pendant le processus de combustion.

Les pellets de chanvre sont obtenus à partir de tiges de chanvre sans aucun additif. Il faut savoir que malgré la notoriété du chanvre pour ses dérivés, cela reste une plante aux multiples usages. Riche en protéines, vitamines et minéraux, ses graines sont une source alimentaire inépuisable, tandis que ses huiles sont très prisées en cosmétique. Ses fibres sont également utilisées dans l’industrie textile, et l’intérieur de la tige est un matériau écologique de plus en plus utile dans nos bâtiments modernes.

Les pellets de fougère sont fabriqués avec quelques morceaux d’herbe coupés puis quelques autres plantes sont ajoutées comme les genêts, qui poussent aussi bien en France.

Les pellets de lin sont généralement fabriqués à partir de fibres de tige de lin, situées à l’extérieur de la couche de bois. La paille de lin est déconseillée car pour être transformée en granulés elle doit être brûlée, ce qui est mauvais pour la planète. Pour en faire du carburant, utilisez un broyeur pour pulvériser les fibres de la tige de lin en poudre, puis ajoutez un peu d’eau pour lier le tout. Après broyage, la matière est analysée pour vérifier son taux d’humidité (entre 5% et 12%).

Quels sont les nombreux avantages de ses alternatives ?

Les pellets de chanvre sont une plante capable de pousser sous tous les climats et tous les types de sols, ils sont donc faciles à cultiver. D’autant plus que toutes les tiges de chanvre ne sont pas utilisées entièrement pour le moment, seule une partie est actuellement utilisée pour l’isolation. Cette culture permet ainsi d’éviter d’abattre des arbres pour se réchauffer. En matière de combustion, il faut savoir que les granulés de chanvre, contrairement aux granulés de bois, produisent moins de cendres (2% vs 6%). Il n’est pas corrosif, sa fumée est saine et sa production de chaleur est similaire à celle du bois. Cependant, le principal avantage semble être le suivant : vous n’avez pas à remplacer le brûleur du poêle à granulés, contrairement aux pellets de lin.

Les pellets de fougères sont auto-renouvelables et les animaux ont tendance à ne pas en consommer ce qui permettrait d’exploiter une matière première naturelle sans détérioration du système de la flore et de la faune.

Le pellet de lin s’avère être encore en cours de commercialisation. Ils sont destinés à des chaudières à agro-pellets qui sont des appareils ne possédant pas les mêmes brûleurs que les chaudières à granulés de bois classiques. Si vous souhaitez utiliser ces pellets, il vous faudra en effet changer de brûleur pour un brûleur agro-pellet. Mais même si ce changement a un coût, il sera beaucoup moins élevé que le remplacement complet d’une chaudière ou d’un poêle. Par ailleurs le pellet de lin possède une valeur calorifique qui est plus faible que le bois.

Concernant le prix, ces différentes alternatives de pellets sont moins coûteuses que le bois classique.

Articles qui pourraient vous intéresser

Se chauffer aux pellets : une démarche locale et durable

Découvrez en quoi le marché des pellets en France est local et responsable.

Types de fonctionnement des poêles à bois

Nous vous présentons les principaux types de poêles à bois et leur fonctionnement.

Ramonage des équipements bois, une obligation nationale

Découvrez les nouvelles règlementations sur le ramonage

Commander votre bois au meilleur prix

Pour connaître le prix du bois dans votre commune immédiatement, faites un devis, c'est gratuit !