Les granulés de bois, un combustible performant grâce à son pouvoir calorifique

Par Emmeline Guiragossian
Publié le
haut rendement des pellets
Source : Freepik / Racool_studio

Le choix des combustibles pour le chauffage domestique a une importance capitale pour garantir à la fois l'efficacité énergétique et des coûts de chauffage réduits. Parmi les diverses options disponibles, les pellets ou granulés de bois se distinguent par leur pouvoir calorifique élevé, leur impact environnemental réduit et leur facilité d'utilisation. Cet article explore en profondeur le pouvoir calorifique des pellets, les facteurs influençant leur performance, et comment choisir les meilleurs granulés de bois pour maximiser votre confort thermique. 

Définition et importance du pouvoir calorifique des pellets

Le pouvoir calorifique des pellets, aussi appelés granulés de bois, est une mesure de l’énergie contenue dans ces combustibles et qui peut être libérée lors de leur combustion. Exprimé en kilowattheures par kilogramme (kWh/kg). Ce paramètre est essentiel pour évaluer l’efficacité énergétique des pellets. Plus le pouvoir calorifique est élevé, plus les pellets produisent de chaleur, réduisant ainsi la quantité nécessaire pour chauffer une habitation.

Les granulés de bois de qualité supérieure affichent généralement un pouvoir calorifique d’environ 4,8 à 5,0 kWh/kg. En comparaison, le bois de chauffage traditionnel, en fonction de son essence et de son taux d’humidité, offre un pouvoir calorifique qui varie entre 3,5 et 4,2 kWh/kg. Cette différence notable souligne le fait que choisir d’acheter des pellets de qualité c’est faire le choix d’un chauffage efficace. En effet, les granulés de bois libèrent plus d’énergie pour une quantité moindre de combustible, résultant en une performance de chauffe supérieure et plus économique.

Quels sont les facteurs qui influencent le pouvoir calorifique des granulés de bois ?

Plusieurs facteurs influencent le pouvoir calorifique des pellets. Parmi eux, la qualité des matières premières, le processus de fabrication, ou encore le taux d’humidité sont déterminants.

1. La qualité des matières premières

Les pellets sont fabriqués à partir de sciures et de copeaux de bois compactés. La nature du bois utilisé (résineux ou feuillus) impacte directement leur pouvoir calorifique. Les bois résineux, tels que le pin et l’épicéa, sont souvent préférés car ils offrent un meilleur rendement énergétique. En revanche, les bois feuillus comme le chêne et le hêtre, bien que denses, peuvent avoir un pouvoir calorifique légèrement inférieur.

2. Le processus de fabrication des granulés de bois

La densité et la taille des pellets, issues du processus de fabrication, influent également sur leur performance. Un pellet bien compressé sans additifs chimiques, avec une densité uniforme, assurera une combustion plus complète et plus efficace. Les normes de certification comme DINplus ou ENplus garantissent une qualité de fabrication supérieure, gage d’un pouvoir calorifique optimal.

3. Le taux d’humidité des pellets

Le taux d’humidité est crucial : plus il est bas, plus le pouvoir calorifique est élevé. Idéalement, ce taux doit être inférieur à 10%. Un pellet avec un taux d’humidité élevé gaspille une partie de son énergie à évaporer l’eau contenue, réduisant ainsi la chaleur disponible pour le chauffage. Les pellets de haute qualité sont séchés rigoureusement pour assurer un taux d’humidité minimal.

Optimiser l’efficacité de chauffe avec les granulés

Pour tirer pleinement parti du pouvoir calorifique des pellets, plusieurs bonnes pratiques doivent être observées. Le stockage des granulés de bois dans des conditions optimales, l’entretien régulier des appareils de chauffage, et le choix de pellets certifiés sont essentiels pour garantir une performance maximale.

Stockage des pellets

Les pellets doivent être stockés dans un endroit sec, à l’abri de l’humidité et des intempéries. Une exposition prolongée à l’humidité peut dégrader leur qualité et diminuer leur pouvoir calorifique. Utiliser des sacs hermétiques ou des conteneurs spécifiques est recommandé pour maintenir leur intégrité.

Entretien des appareils de chauffage

Un entretien régulier des poêles et chaudières à pellets est indispensable. La vérification et le nettoyage des conduits, des brûleurs et des systèmes d’évacuation garantissent une combustion optimale. Des appareils encrassés ou mal entretenus peuvent nuire à l’efficacité énergétique et augmenter la consommation.

Choix de pellets certifiés

Privilégier les pellets certifiés, comme ceux portant les labels DINplus ou ENplus, assure une qualité constante et un pouvoir calorifique élevé. Ces certifications garantissent des normes strictes en termes de fabrication et de composition, vous assurant ainsi un rendement énergétique optimal.

Articles qui pourraient vous intéresser

A quoi correspond un stère de bois en m3 ?

Découvrez comment convertir des mètres cubes de bûches en stère, ancienne unité de mesure.

Prix des granulés de bois en baisse au premier trimestre 2024

Découvrez le prix des pellets en début 2024.

Tout savoir sur l'installation d'un poêle à granulés

Découvrez notre guide pour installer un poêle à granulés.

Commander votre bois au meilleur prix

Pour connaître le prix du bois dans votre commune immédiatement, faites un devis, c'est gratuit !