Quelles aides pour installer un équipement de chauffage au bois en 2024 ?

Par Emmeline Guiragossian
Publié le
aides pour le chauffage bois
Source : Freepik

L'installation d'équipements de chauffage utilisant du bois est toujours subventionnée en 2024. Découvrez les aides et les conditions pour les obtenir.

Le dispositif MaPrimeRénov’ 

Les conditions pour obtenir MaPrimeRénov’ 2024

Le dispositif MaPrimeRénov’ est accessible à tous les propriétaires occupants ou bailleurs ainsi que les syndicats de copropriétés. Pour être éligible, le logement doit être construit depuis plus de 15 ans. Ou plus de 2 ans dans le cadre d’un remplacement d’un équipement de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire utilisant du fioul domestique par un système à énergie renouvelable. Si vous souhaitez vous chauffer au bois, l’équipement peut être une chaudière à bûches ou à granulés, ou un poêle à bois. Enfin, il doit s’agir d’une résidence principale. Pour l’habitat locatif, les propriétaires bailleurs doivent s’engager à louer chaque bien pour une durée minimum de 6 ans.

De plus, pour obtenir l’aide il est obligatoire de présenter un DPE (Diagnostic de Performance Energétique). Enfin, les travaux doivent être réalisés par un artisan reconnu garant de l’environnement (RGE).

Pour bénéficier de la subvention pour installer un poêle à bois, les travaux et les caractéristiques de celui-ci doivent respecter certains critères correspondant à la performance du label Flamme Verte 7. Ainsi, le poêle à bois doit disposer d’un rendement nominal au moins égal à 75 %. Il doit également présenter un volume d’émissions de monoxyde de carbone (CO) inférieur ou égal à 1 500 mg/Nm3 à 13 % d’O2 et émettre un niveau de particules fines inférieur ou égal à 40 mg/Nm3 à 13 % d’O2.

Montant de l’aide MaPrimeRénov’ en 2024 selon l’installation bois

Le montant de MaPrimeRénov’ varie en fonction des revenus et de la composition du foyer (revenu fiscal de référence) ainsi que du type d’équipement de chauffage. Les ménages aux ressources supérieures (MaPrimeRénov’ Rose) ne sont pas éligibles à MaPrimeRénov’ pour l’installation d’un chauffage au bois.

Voici le barème et les catégories en fonction des revenus : 

barème maprimerenov' 2024
  • Installation d'un poêle à bûches (dans la limite de 4 000 € de dépenses) : 2 500 € pour MaPrimeRénov’ Bleu, 2 000 € pour MaPrimeRénov’ Jaune, 1 000 € pour MaPrimeRénov’ Violet.

  • Poêle à granulés (dans la limite de 5 000 € de dépenses) : 2 500 € pour MaPrimeRénov’ Bleu, 2 000 € pour MaPrimeRénov’ Jaune, 1 500 € pour MaPrimeRénov’ Violet.

  • Installation d'une chaudière bûches : 8 000 € pour MaPrimeRénov’ Bleu, 6 500 € pour MaPrimeRénov’ Jaune, 3 000 € pour MaPrimeRénov’ Violet.

  • Chaudière à pellets : 10 000 € pour MaPrimeRénov’ Bleu, 8 000 € pour MaPrimeRénov’ Jaune, 4 000 € pour MaPrimeRénov’ Violet.

  • Foyer ou insert à bûches ou à granulés : 2 500 € pour MaPrimeRénov’ Bleu, 1 500 € pour MaPrimeRénov’ Jaune, 800 € pour MaPrimeRénov’ Violet.

Attention

A partir du 1er avril 2024 le montant du dispositif MaPrimeRénov' est réduit de 30% pour l'installation d'équipement de chauffage bois. De plus, les foyers classés F ou G devront obligatoirement entreprendre des travaux de rénovation globale pour bénéficier de cette aide à partir du 1er juillet 2024. Si vous souhaitez avoir le plus d'aides possibles pour installer une chaudière ou un poêle à bois, nous vous conseillons d'entreprendre votre projet avant cette date.

La prime CEE

Les primes énergie financées par les CEE (Certificats d’Economie d’Energie) restent également disponibles en 2024. Cette aide est versée par les fournisseurs d’énergie et distributeurs de carburants, appelés les « obligés ». Le but est de promouvoir les travaux de rénovation énergétique.

Tous les propriétaires peuvent obtenir cette prime sans conditions de revenus pour leur résidence principale ou secondaire. Pour être éligible, le logement doit être construit depuis plus de deux ans. Les locataires peuvent également en bénéficier, sous réserve de l’accord du propriétaire. Le montant de l’aide varie en fonction du niveau des ressources du foyer.

Il est possible de cumuler le dispositif MaPrimeRénov’ 2024 avec les CEE.

Il est également possible d’obtenir des aides pour l’installation d’un équipement de chauffage biomasse, dans le cadre d’une rénovation globale. Dans ce cas, un audit énergétique réalisé au préalable est obligatoire.

Les autres aides pour installer une chaudière à granulés ou bûches, ou un poêle à bois en 2024

Vous pouvez bénéficier de la TVA réduite à 5,5% sur tous les appareils de chauffage au bois. Cette mesure est disponible pour tous les propriétaires occupants ou bailleurs, ainsi que les syndicats de propriétaires. Les locataires, occupants à titre gratuit et les sociétés civiles immobilières peuvent également en bénéficier. Le logement doit avoir été achevé depuis plus de deux ans. Il peut s’agir d’une maison ou d’un appartement, occupé à titre de résidence principale ou secondaire.

Parmi les autres aides pour installer une chaudière ou un poêle à bois, il existe l’éco-PTZ ou éco-prêt à taux zéro. Cette aide est sous forme de prêt sans intérêt et exempt de frais de dossier. Le prêt peut s’élever jusqu’à 30 000 € et le remboursement doit se faire au maximum sous 15 ans.

Des aides locales ou régionales peuvent exister. Vous pouvez vous renseigner auprès de votre mairie.

Articles qui pourraient vous intéresser

Les éléments qui encrassent l'appareil de chauffage bois

Découvrez ce qui peut abîmer votre poêle à bois ou insert

Ramoner sa cheminée

Découvrez en plus sur le ramonage de cheminée ou de conduits.

Quels sont les avantages à acheter des pellets en été ?

Découvrez pourquoi anticiper sa commande de pellets l'été.

Commander votre bois au meilleur prix

Pour connaître le prix du bois dans votre commune immédiatement, faites un devis, c'est gratuit !