Rentrée 2023 : où si situe le prix des pellets par rapport aux autres énergies ?

Par Emmeline Guiragossian
Publié le
Dernière mise à jour le
comparatif prix des pellets vs autres énergies
Source : Pixabay

La prochaine saison de chauffe approche. Nous faisons le point sur le prix des granulés de bois et comment il se situe par rapport aux autres énergies.

Prix des pellets vs autres énergies en septembre 2023 : le classement

Le site picbleu a réalisé un classement du prix des énergies au mois de septembre 2023. Pour comparer au mieux les différentes énergies, le prix est exprimé en centimes par kilowattheures.

  1. Electricité : 22.76 centimes/kWh

  2. ​Fioul domestique : 13.44 centimes/kWh

  3. ​Granulés de bois vrac : 11.06 centimes/kWh

  4. ​Gaz naturel : 10.50 centimes/kWh

  5. ​Bois bûche : 7.15 centimes/kWh

On remarque qu’acheter des pellets, ou granulés de bois, reste compétitif en 2023, malgré la forte hausse des prix depuis 2022. Le prix du gaz naturel reste pour le moment inférieur à celui des pellets, même si leur prix est proche. Les granulés évoluaient autour de 5 centimes/kWh avant la guerre en Ukraine. Ils restent donc élevés, en comparaison aux prix des bûches. 

Retour sur la situation exceptionnelle connue en 2022

Pour comprendre l’évolution du prix des pellets en 2023, il faut revenir sur la situation inédite connue en 2022. En effet, alors que les granulés de bois sont connus pour avoir un tarif plutôt stable, celui-ci a presque doublé entre 2021 et 2022. Ainsi la tonne de pellets est passée de 280 € en juillet 2021 à 550 € environ en juillet 2022. Plusieurs raisons expliquent cette forte hausse.

Le surstock : Suite à l’invasion russe en Ukraine en fin février 2022, de nombreux foyers ont commandé davantage que d’habitude, craignant une pénurie. Cela a provoqué des tensions sur l’offre et des répercutions sur le prix.

Une utilisation plus importante du bois comme chauffage complémentaire : La guerre en Ukraine a conduit à une crise énergétique. Le prix du gaz, de l’électricité et du fioul domestique ont flambé. De nombreux foyers utilisant le bois comme chauffage complémentaire ont alors davantage sollicité ce dernier.

Un chauffage principal au bois de plus en plus présent : La vente des systèmes de chauffage aux granulés a augmenté. Selon le rapport de L’Observatoire des énergies renouvelables, près de 41 000 chaudières à granulés ont été vendues en 2022. Cela est notamment dû aux incitations du gouvernement pour passer à une énergie plus écologique. L’interdiction d’installation de chaudières fioul 100% fossiles neuves depuis juillet 2022 a intensifié cette tendance.

Les répercutions de l’inflation : Les hausses des coûts logistiques, de fabrication et des matières premières ont également fait augmenter le tarif des granulés de bois. En effet, les pellets sont fabriqués à l’aide de machines qui ont besoin d’électricité pour fonctionner. Le secteur a aussi subi la hausse des carburants, augmentant de ce fait les coûts de déplacements des professionnels. Toutes ces augmentations ont alors été impactées sur le prix final des granulés de bois pour les consommateurs. 

Comment le prix des granulés de bois a évolué en 2023 ?

En 2023 la situation s’est améliorée et les pellets ont retrouvé un tarif compétitif par rapport aux autres énergies. En effet, la crise énergétique s’est un peu atténuée. Les prix des matières premières, de fabrication et de déplacements sont donc moins importants que l’année précédente. La demande s’est également normalisée, diminuant de ce fait les tensions sur l’offre.

Cependant, les granulés de bois restent plus chers qu’avant la guerre lancée par la Russie et pourraient ne pas retrouver leur niveau de 2021, à près de 300 euros la tonne. En effet, ils évoluent encore à près de 500 euros la tonne.

Qu’en est-il des autres énergies ?

Suite à l’invasion russe en Ukraine, toutes les énergies ont flambé. Le gaz naturel ainsi que l’électricité ont cependant connu une hausse moins importante. En effet, le gouvernement a décidé de prolonger le bouclier tarifaire sur les deux énergies, mis en place depuis fin 2021. En effet, les différentes énergies étaient déjà en hausse avant la guerre menée par la Russie, en raison de la reprise post-covid.

Le bouclier tarifaire a permis de limiter la hausse des tarifs réglementés de vente de l’électricité (TRVe) à 4 % TTC du 1er février 2022 au 31 janvier 2023. En février la hausse a été limitée à 15%, au lieu de 120%. L’Etat a cependant décidé de mettre fin progressivement au bouclier sur l’électricité. Le prix de l’électricité a alors connu une hausse de 10% depuis le 1er août 2023. La fin du bouclier tarifaire est prévue pour début 2025.

Concernant le gaz, le bouclier tarifaire a limité la hausse à 15% en janvier 2023 contre 4% en 2022. La fin du bouclier tarifaire sur le gaz est prévue pour fin 2023.

De son côté, le fioul évoluait à la baisse au premier semestre 2023. Les craintes de récession mondiale et une reprise chinoise trop lente ont en effet soutenu le cours du pétrole, dont le fioul est issu. Au second semestre le prix du fioul domestique est reparti à la hausse, en raison de tensions sur l’offre alors que la demande augmente.

Quelle évolution à l’avenir pour le tarif des pellets ?

Le marché des pellets risque de continuer à être tendu à l’avenir. En effet, avec les incitations à passer à une énergie plus écologique, les Français se tournent de plus en plus vers le chauffage bois. De plus, en raison des tensions sur les autres énergies et la suppression progressive du bouclier tarifaire sur l’électricité, le bois devrait rester plébiscité comme chauffage complémentaire. 

L’ouverture de nouvelles chaînes de production ainsi que de nouvelles usines de granulation est prévue dans les prochaines années, pour faire face à l’augmentation de la demande.

Il est recommandé d’acheter des pellets au printemps ou en été, pour être certain de pouvoir commander le stock nécessaire. En effet, en réalisant votre achat de granulés de bois en automne ou en hiver, vous prenez le risque de ne pas trouver de distributeurs avec suffisamment de stocks. De plus, la forte demande à cette période a tendance à faire augmenter les prix. En anticipant votre commande de pellets, vous vous assurez ainsi de ne pas en manquer, mais aussi évitez une hausse des tarifs. Avec une demande de granulés de bois de plus en plus forte en France, faire son stock de pellets à cette période sera d’autant plus recommandé.

Articles qui pourraient vous intéresser

Le pouvoir calorifique des granulés de bois

Découvrez en plus sur le pouvoir calorifique des pellets et ses avantages.

Tout savoir sur l'installation d'un poêle à granulés

Découvrez notre guide pour installer un poêle à granulés.

Tout savoir sur le label Flamme verte

Découvrez en plus sur cette labellisation et son importance pour se chauffer au bois.

Commander votre bois au meilleur prix

Pour connaître le prix du bois dans votre commune immédiatement, faites un devis, c'est gratuit !